Enfin Arnhem !

Presque deux ans maintenant depuis le dernier article publié sur ce blog, c’est-à-dire depuis le voyage au Pérou où j’ai fini par avoir une indigestion alimentaire qui m’a cloué au lit une semaine, gâchant le reste du séjour… Depuis, pas moyen de me remettre au blog pour continuer le récit de ce voyage fantastique, j’avais la nausée rien que de penser au Pérou. Et pour cause, j’étais enceinte de deux semaines en réalité quand j’ai eu cette indigestion !

Fort heureusement, l’adorable enfant est né en pleine forme neuf mois plus tard. Il a aujourd’hui un an et un mois, je souffle enfin car la première année, un bébé ne vous laisse aucun répit. Son corps, son esprit, son temps, tout d’une mère est tendu vers l’enfant. Cela fait même un an que je n’ai pas lu un seul livre, excepté les livres de puériculture, un domaine que j’ai d’ailleurs découvert à cette occasion. Bref, je peux enfin reprendre le blog.

Changement radical, nous ne sommes plus au Brésil, mais au Pays-Bas, dans une petite ville qui se prénomme Arnhem. En bordure du Rhin, à la lisière de la forêt du Veluwe qui abrite le sublime Kröller-Müller Museum, la ville d’Arnhem est très verdoyante, détendue et conviviale, je l’appelle la petite Berlin. Les gens sont souriants et vous saluent dans la rue quand vous les croisiez alors que vous ne les avez jamais rencontrés. Elle est connue pour son université d’art, ArtEZ, réputée pour sa section mode, mais aussi pour sa section graphisme et son master de typographie à l’atelier Werkplaatz Typography, à deux pas de la maison.

Une vie calme, très calme, les maisons éteignent leurs lumières à 21h. Impensable pour des esprits plus latins !